Serveur Conseil des Ombres - HORDE
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mondanités sanglantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tigress
GM de Fureur
avatar

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Mondanités sanglantes   Ven 20 Fév - 15:36

/HRP Le début de notre BG pourrait rebuter certains d’entre vous, mais ayez confiance il ne s’agit pas de RP dînette, et bien que nous ayons développé le coté elfettes très superficielles, l’essentiel de ce que nous sommes ne se résumé pas à cela.
Ce coté « blondes » nous amuse, nous prenons plaisir à nous moquer un peu de cette facette de la personnalités de nos personnages, mais elles ont aussi une facette plus profonde, plus sombre.

Bonne lecture Very Happy /HRP



Tîgress et Vikie étaient deux jolies mondaines originaires de Lune d’argent, et comme toute noble elfe de sang qui se respecte, elles passaient le plus clair de leur temps à s’adonner à leurs passions favorites, acheter les plus jolies robes des grands couturiers de Lune d’argent, les bijoux les plus chers des joailliers de renommée, participer aux soirées mondaines les plus prisées de la capitale, déguster les mets et alcools les plus fins du pays, comme tout elfe sophistiquée qui sait profiter de la vie.
Ce matin la, Vikie se leva la première, toute excitée de la journée qui les attendait à elle et sa petite sœur, Tîgress.
-Allez Tîgress, debout ! Il est déjà dix heures on va être en retard au brunch de Harris Pilton !!
En plus, n’oublie pas il y aura ce blond si chou la bas !
Cet argument fit ouvrir un œil à Tîgress.
- Hmm d’accord d’accord, laisse moi juste encore deux minutes, sois gentille..
Tîgress se mit à bailler longuement et s’étira.

Vikie était déjà prête, vêtue d’une jolie robe de marque et de ses lunettes Gucci-chic si tendance en cette saision.




Tîgress, quant à elle, enfila un des modèles les plus réussis de la collection Printemps-Eté de ce si talentueux Raco Pabanne, une robe d’un grand chic !

Les soeurettes arrivèrent vers onze heures et demi, légèrement en retard, mais leur entrée n’en fut que plus remarquée, pour leur plus grand plaisir.
Le buffet était tout ce qu’il y a de plus appétissant, et les cocktails, un vrai délice !
Tîgress et Vikie purent s’adonner à l’un de leurs passe-temps favori : les potins !
- Oh j’ai appris que Lydia a acheté une contrefaçon du sac Lancastré !*
- Oui en effet, vous vous rendez compte ? Mais quel scandale ! Je doute que nous lui envoyions un carton d’invitation pour la prochaine soirée de bienfaisance !

Tîgress jeta un coup d’œil rapide à sa jolie montre Gazoil ** incrustée de diamants, réalisa qu’il était déjà quatorze heures, et fila rejoindre sa sœur, très occupée à débattre sur la prochaine élection de Miss Lune d’argent.
- On file, bientôt l’heure du coiffeur, faudrait pas être en retard, ça pourrait mettre en péril sa créativité et adieu nos coupes de stars !

Une fois les coupes, brushings et mises en plis effectués, les dernières pinces posées, les dernières mèches arrangées, les soeurettes les plus sophistiquées de Lune d’argent se mirent en route pour l’atelier de confection Yves Laint Saurent, ou les attendaient de somptueuses robes de cocktails, celles qu’elles porteraient le soir même, pour cette fête mondaine dont on parlait dans la gazette d’Azeroth depuis des lunes. Cette soirée si attendue, encensée par tout connaisseur, cette soirée qui rassemblerait tout le gratin de Lune d’Argent, LA soirée de l’année !

Les robes furent livrées par Wyverne-Rapide, le plus rapide et le plus sûr des porteurs d’Azeroth, elles les passeraient d’ici quelques heures, une fois leur manucure et maquillage finalisés.

Le soir était déjà tombé, les sœurs étaient fin prêtes, chic de la tête aux pieds avec leurs belles robes, leurs somptueuses coiffures et l’éclat que leur donnait leurs bijoux si raffinés.
Vikie et Tîgress portaient également comme tous les jours leur bracelet porte-bonheur, celui que leur mère leur avait offert peu de temps avant de mourir et qui comptait tant à leurs yeux.

La fête se déroula excessivement bien, les nombreux convives de marque et la qualité de la réception en elle-même firent grand effet aux deux sœurs. C’était la soirée la plus réussie à laquelle elle ai été conviées.

Un peu avant trois heures du matin, Tîgress et Vikie décidèrent de rentrer, une folle journée les attendait demain encore. Elles décidèrent de faire un petit tour hors des murs de Lune d’argent, afin de se dégourdir un peu les jambes, de prendre un bol d’air frais avant de rentrer se coucher.
Mais le soir n’était pas bien choisi, une crapule traînant aux alentours de Lune d’argent rôdait, à l’affût de quelques richesses à prendre de force à ces « richards d’elfes ». Son choix se porta sur le bracelet porte-bonheur de Vikie, le seul souvenir qu’il lui restait de sa défunte mère.




Les sœurs apeurées virent défiler tous ces plaisirs de la vie dont elles ne pourraient plus jamais profiter, imaginant leur vie proche de la fin, lorsque comme un réflexe, vikie et Tîgress se jetèrent sur leur agresseur pour défendre la seule chose qui comptait vraiment dans leur vie, ces fameux bracelets-jumeaux.

Mais les plus doux plaisirs de la vie ne sont que peu de chose face au plaisir de la mort, le plaisir de donner la mort…

Elles le réalisèrent lorsque le sang de leur assaillant se répandit sur le sol.




Elles avaient vécu un moment de puissance, un moment d’intense satisfaction à arracher la vie de cet homme qui voulait arracher leur dernier souvenir de vie de famille heureuse.
Elles ne se seraient jamais doutées à quel point il était jouissif de prendre la vie d’un autre.

Epuisées de cette soirée elles rentrèrent dormir, il était déjà tard et il ne leur restait plus que quelques heures de sommeil.

Le lendemain, une nouvelle soirée s’annonçait, encore une …
Pour la première fois, les sœurs se montrèrent bien peu motivées à y participer.
- Si on ne s’y rends pas, ça va paraître bizarre, il faut y aller
- Oui, c’est vrai ..

Vikie et Tîgress passèrent une soirée monotone, une soirée ennuyante à souhait.
Pourtant rien n’était différent des soirées qu’elles appréciaient tant, avant cette fameuse nuit dans les bois.
C’est uniquement lorsque Lydia passa devant elles avec son air méprisant que les sœurs ressentirent quelque intérêt.
- Non seulement elle ose agiter devant nous son sac de contrefaçon, venir à une fête où nul ne l’a convié, mais en plus elle nous regarde avec dédain ?! s’exclama Vikie.
- Et si nous lui faisions regretter son comportement soeurette ? Tîgress avait dans son regard une lueur diabolique.

Vikie, à prime abord, senti un long frisson lui parcourir le dos, puis sourit à sa sœur.
- Je ne dis pas non à un peu de piment, cette soirée est si ennuyante …
- Ennuyante … à mourir ! Tîgress se mit à rire, entraînant vikie à la poursuite de cette mégère de Lydia.

Vikie et Tîgress passèrent une nuit paisible et s’endormirent le sourire aux lèvres.
Le lendemain, la gazette d’Azéroth parlait d’un meurtre sanguinolent lors d’une fête mondaine, une jeune femme avait été retrouvée assassinée à l’étage.



En voyant cet article en première page, les sœurs se sourirent, satisfaites d’elles-mêmes.
- Sympa la soirée hier, on devrait remettre ça
Vikie pouffa de rire, rejointe par Tîgress qui se mit à rire de plus belle.

Peu à peu, Vikie et Tîgress découvrirent l’excitation de la chasse, traquer une proie à leur taille devint une de leur occupation favorite, bien qu’elles ne rejetèrent pas pour autant leurs petits plaisirs mondains auxquels elles avaient vite repris goût.

Au fur et à mesure, de nouvelles idées naissaient pour la traque et le meurtre. Elles avaient ainsi monté plusieurs scénarios, plusieurs pièges, selon la proie traquée.
Chaque nouvel assassinat leur procurait un sentiment de puissance et une satisfaction grandissante.

Tîgress et Vikie, les deux jolies mondaines étaient ainsi devenues en peu de temps de vraies tueuses expérimentées, se repaissant du sang des rustres et goujats en tout genre.
-C’est toi l’appât ce soir, j’l’ai fait hier moi ! s’écria Vikie.
- Très bien, répondit Tîgress.
Alors que Vikie enfilait une tenue plus confortable que sexy, Tîgress, quant à elle choisit une robe courte et décolletée à souhait, une tenue très aguicheuse.
Les sœurs se rendirent comme à leur habitude dans un des bars mal famés de la Côte, à Cabestan, un bar remplis de pirates.
Elles repérèrent très vite un malappris qui ennuyait fortement les serveuses, et ne savait plus ou poser ses mains sales.
Vikie sortit discrètement. Tîgress, quant à elle, s’approcha du pirate en se déhanchant sensuellement, offrant ainsi à sa vue d’ivrogne un spectacle alléchant.



Elle réussit rapidement à le faire sortir de l’auberge, et s’engouffra avec lui dans un coin sombre. Le pirate fut surpris de voir que Vikie les attendait sur place, mais il n’en fut que réjouit, deux femmes pour le prix d’une seule, cela allait être une superbe soirée.
Il ne croyait pas si bien dire !
A peine eut-il approché des sœurs qu’il senti une lame s’enfoncer dans son estomac.



Une lueur de satisfaction dans les yeux, Vikie et Tîgress se sourirent, satisfaites de leur soirée.
- Je sais pas toi, mais je me ferais bien un petit sushi-murloc moi, il y a un restaurant qui vient d’ouvrir à Lune d’argent et qui reste ouvert jusque très tard.
- Va pour le murloc ! allons y soeurette, j’ai une faim de loup ce soir !

Une fois servies, elles se mirent à manger à toute vitesse.
- Hmm, les meilleurs sushi-murlocs que j’ai mangé ! dit Tîgress, la bouche pleine.
Vikie acquiesça par un signe de la tête, trop occupée à finir son assiette.

Deux clients entrèrent dans le restaurant, prirent place, et se mirent à parler à tue-tête.
Ils ventaient les mérites d’un clan dont les guerriers coupaient des têtes et arrachaient des bras à tout membre de l’Alliance qui osait se tenir devant eux.

Cette discussion piqua la curiosité des sœurs, elles écoutèrent les hommes qui racontaient où, selon les rumeurs, l’on pouvait trouver ces fiers et courageux guerriers.
Elles échangèrent un regard et quittèrent le restaurant après avoir déposé quelques pièces d’or sur la table.

- N’en as-tu pas marre de ne tuer que des ivrognes ?
- Je ne sais pas, peut être oui, peut être devrions-nous nous attaquer à des proies un peu plus difficiles, mais où les trouver ?
- Et si, avant de trouver nos prochaines proies, nous trouvions nos futurs alliés de chasse ?
- Oh tu pense à ce fameux clan, n’est-ce pas ?
- Précisément soeurette.

C’est ainsi que Tîgress et Vikie se mirent en route vers ce fameux endroit où l’on avait récemment vu un campement et de valeureux guerriers fêtant une de leurs nombreuses victoires.








*Ah c’était Lancaster ? Vraiment ? ^^
** A moins que ce soit Diesel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luminda



Messages : 4
Date d'inscription : 19/02/2009
Age : 32
Localisation : Guyancourt

MessageSujet: Re: Mondanités sanglantes   Ven 20 Fév - 16:25

Excellent ! Quelle imagination !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stork



Messages : 52
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: commentaire   Mer 25 Fév - 10:56

Un grand gg c est bien trouvé et bien imaginé mais maintenant je n oserais plus passer sur votre chemin surtout Tîgress qui m a l air bien diabolique Twisted Evil avec sa satisfaction de tuer affraid lol^^ nn mais c est bien fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sïléâ

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 27
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Mondanités sanglantes   Mer 25 Fév - 11:04

Beau BG en effet, je ne savais pas que vous étiez soeurs... Very Happy

/cheer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mondanités sanglantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mondanités sanglantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Arènes Sanglantes - Warhammer Battle - H&L 2009
» Space-Wolves
» La cabale du crépuscule /VS/ Space wolves
» [Space Wolves] 2000 points
» Les Arènes Sanglantes - 1er Sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section Publique :: Au coin du feu-
Sauter vers: